Des habitants qui se racontent

dscn9949

Rencontrer ceux qui ont connu Waron, ceux qui y habitent, ceux qui y vivent au quotidien. Rencontrer ces visages qui font la vie du quartier, leur donner la parole. Voilà ma mission, depuis novembre maintenant, pour le projet « Mémoires » porté par Les Bistrots de l’histoire, la Ligue de l’enseignement, le Centre social du Point du Jour, Côtes Armor Habitat, le Comité de quartier les Villages, Energie Ouest, et le Centre commercial Géant

Régulièrement, je retrouve un groupe d’adultes, nous discutons, nous collectons des documents, nous partageons des moments chaleureux autour d’un café ou d’un thé. Certains viennent juste dire bonjour. On rigole beaucoup. Quand MF par exemple se souvient de ces moments qu’elle a vécu pendant sa jeunesse à La Balavoine. Avec elle, on ne s’ennuie jamais, elle a toujours une petite anecdote amusante à nous raconter.  Avec P., nous plongeons avec délice dans les photos anciennes, car, il faut le rappeler, P. est LE monsieur archives qui conserve tout ce qui concerne le quartier dans ses désormais célèbres classeurs. C et G, eux, partagent avec affection ce qu’ils ont vécu ici, l’avènement des petits commerces et l’arrivée de l’imposant Mammouth. H. connait bien l’histoire de ces bâtiments qui nous entourent. Bientôt ils seront détruits, mais il possède en lui une partie de leur histoire. S, elle, retiendra tous ces moments conviviaux qu’elle a vécus à la Balavoine. Ici, on s’entraidait, oui, c’était la vie, la vraie. Les enfants ont grandi ensemble, maintenant ils sont partis. C’est une autre aventure qui se dessine ici.

Ces moments, qui me sont racontés avec beaucoup de tendresse et de sincérité, nous les collectons depuis plusieurs mois maintenant lors d’ateliers organisés au Centre social. Le rendez-vous autour du café nous réchauffe le coeur et l’âme, et puis, nous ne manquons pas de parler de la météo, des dernières actualités briochines, et de la vie d’ici. Maintenant, photos, vidéos, et même des objets, sont entreposés dans des boites, que nous avons pris le soin de nommer, de classer, et que nous conservons comme tout autant de trésors. Ensemble, nous avons réussi à mettre des noms sur des visages, à nous souvenir du groupe qui jouait pour quelques sous dans les bals, des ateliers parents-enfants, du carnaval où on se prenait pas trop au sérieux, du Bois Boissel où on aimait se promener, ou de la cantine, celle du jeudi midi, quand on s’y retrouvait pour rire et danser. Et puis tellement d’autres choses…

Désormais, nous avons franchi l’étape supérieure. Avec nos idées, nos envies, et parfois nos contradictions, nous sommes en train de monter une exposition, qui sera présentée lors des Bistrots de l’histoire le 14 octobre prochain.

Quand on m’a proposé d’animer cet atelier, je ne m’attendais pas à l’engouement qu’il a suscité. A toutes ces personnes présentes d’une semaine sur l’autre, à ces bons mots échangés autour de l’odeur du café frais. Une confiance s’est créée, et ensemble que nous avançons.

Je vous donne rendez-vous pour découvrir notre exposition, à partir du 14 octobre, dans la galerie du centre commercial Géant.

Article plus complet dans le dernier Griffon de la ville de Saint-Brieuc : http://www.saint-brieuc.fr/ville-citoyenne/publications-municipales/griffon-magazine/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s